Le 20 novembre, journée de Kadarka!
Back to top arrow

Le 20 novembre, journée de Kadarka!

Le kadarka figure parmi les cépages les plus répandus en Hongrie

Apprécier un vin, c’est connaître les cépages utilisés pour sa vinification. C’est toute la personnalité du vin qui se définit par le type de raisin utilisé. Cela vaut aussi pour les cépages hongrois. Nombre d’entre eux sont inconnus en France. À part le furmint, je trouve rarement une description d’un kadarka ou d’un kékfrankos dans un livre français. Pour le moment…

J’ai passé quelques jours à Budapest la semaine dernière et mes papilles gardent encore les saveurs des vins que j’ai pu y déguster. Et puis il y avait ce kadarka qui m’a marquée par ses arômes à la fois délicieusement épicés et agréablement fruités. Avec un vrai goût de cerise rouge. D’ailleurs ce vin est d’un rouge rubis clair très vif, je le trouve extrêmement élégant.

Il faut savoir que le kadarka figure parmi les cépages les plus répandus en Hongrie. Même s’il n'est pas endémique, il est pourtant considéré aujourd’hui comme un cépage typiquement hongrois. Depuis longtemps, il est traditionnellement assemblé avec d’autres cépages pour l’élaboration du bikavér (littéralement « sang de taureau ») − le vin emblématique de la région d’Eger. C’est pour cela aussi qu’il n’est pas facile de trouver une belle bouteille de kadarka en monocépage. Mais là j’ai trouvé le kadarka qui me plaît !

Il s’agit du kadarka 2020 d’Orsolya Pince, qui est déjà disponible dans notre boutique en ligne!

Avant l’apparition du phylloxéra, il y avait beaucoup de kadarka planté en Hongrie, mais ce n’est plus le cas. Ce cépage pourrait carrément disparaître un jour. Le kadarka donne un raisin très sensible, fragile, et qui nécessite une attention particulière. Surtout quand il ne produit pas assez de pigments colorants pour devenir un vrai vin rouge éclatant.

Ce vin s’adaptera aussi bien à vos repas qu’à vos amis😊. Il accompagnera parfaitement vos apéros, vos plateaux de fromage, vos plats avec des champignons en sauce, une soupe à l’oignon ou une belle bouillabaisse.

Régions : Kunság, Szekszárd et Eger

En lien avec l'article

Lecture complémentaire